Les allocations chômage : une protection sociale pour tous

Les situations financières différentes et la hausse du taux de chômage ont conduit à un renforcement des différences de classes sociales en France. Dans le respect des droits de chacun pour vivre décemment et pour pallier aux trop grandes inégalités sociales, il a été instauré une participation active de chaque citoyen par un système de solidarité : les allocations.

Pour un développement durable

Le développement durable est un développement qui répond les besoins des générations présentes tout en prenant en considération ceux des générations futures. Un tel développement ne saurait être atteint sans une solidarité de chacun des contribuables, qui seront alors solidaires entre eux. Protectionsocialefrancaise.org peut vous aider à mesurer l’ampleur de votre contribution à ce système. En effet, les impôts sur le revenu une fois payés, seront réattribués à divers secteurs servant la protection sociale, à titre d’exemple les pensions ou les allocations familiales, ce qui peut financer les besoins de chaque génération. Pour ce qui est des allocations chômages, elles sont attribuées à une certaine catégorie de chômeurs, et leur montant peut aller jusqu’à 57% du dernier salaire journalier du chômeur.

Les conditions pour percevoir l’allocation chômage

L’allocation en question n’est pas automatiquement perçue par tous les chômeurs. La première condition requise est d’avoir perdu son dernier emploi involontairement. C’est-à-dire qu’une démission ne saurait être acceptée. A noter que même l’arrivée du terme d’un contrat à durée déterminée constitue un arrêt involontaire de travail. D’ailleurs, il faut que la durée minimale du temps de travail effectué soit de 6 mois durant les 2 précédentes années. Ensuite, il faut s’inscrire au pôle emploi dans l’année qui suit la perte de l’emploi, et être en recherche active de travail.