Le prêt conventionné pour financer vos travaux

Propriétaires depuis peu, des travaux de rénovation seront nécessaires pour que votre maison soit propre à l’habitation. Seul hic, vous ne disposez pas du capital nécessaire. Que pensez-vous sur prêt conventionné ?

Qu’est ce que c’est ?

Prêt à la consommation, immobilier ou rachat de crédit ? Informez-vous régulièrement et ne maquez pas les derniers articles publiés sur L’édito du Crédit. Ainsi, comme son nom l’indique, le prêt conventionné est seulement accessible dans les établissements financiers qui ont signé des conventions avec l’État français. Ce crédit peut-être accordé aux personnes qui souhaitent faire des travaux, mais qui n’ont pas les moyens.

Sa particularité est que pareillement au prêt à la consommation l’obtention de cet emprunt n’exige aucune justification des ressources de son demandeur. Que dire sur sa durée ? En fonction de chaque cas, son remboursement peut aller de cinq à trente-cinq ans maximum. Fixe, variable ou modulable, le taux d’intérêt du prêt conventionné est plafonné.

Comment en bénéficier ?

En fonction de la durée de l’emprunt, des taux fixes sont définit règlementairement pas l’État français. Seules les personnes qui sont propriétaires de leurs maisons ou de leurs appartements peuvent prétendre à ce crédit. Quelques conditions seront ainsi à remplir pour être éligibles. Logement neuf ou ancien, mais avec des intentions d’améliorer sa performance énergétique, les biens immobiliers concernés doivent service de résidence principale.

À cet effet, les propriétaires doivent également occuper les lieux huit mois dans l’année. Autrement la maison ne peut-être considéré comme résidence principale sauf en cas de force majeure comme la maladie ou les obligations professionnelles. Enfin, le montant des travaux ne doit pas dépasser les quatre mille euros et doit-être termine les trois années suivant son commencement.