L’apport du tableau blanc interactif aux méthodes de formations

Le tableau blanc interactif (TBI) est un tableau capable de modifier directement une image numérique projetée au moyen d’un vidéoprojecteur relié à un ordinateur. Le simple fait pour les utilisateurs de toucher l’image avec un stylet adéquat voire, selon les modèles, avec le doigt, leur permet d’interagir avec l’ordinateur. L’intérêt d’un tel outil en formation est multiple.

Projeter des documents de qualité

Le TBI permet de projeter sur la toile des documents réalisés sur ordinateur avec une grande netteté, pour offrir à chaque étudiant une bonne vision de ceux-ci. Or, l’on sait que l’aspect visuel d’un enseignement est fondamental pour bien assimiler les connaissances. Il facilite aussi le passage d’un document à un autre, y compris des retours en arrière en cas de besoin. Le cours n’avance plus de façon linéaire, mais de façon dynamique, ce qui permet de maintenir l’attention des élèves constante. Le formateur gagne également du temps, car il n’a plus besoin de recopier les grandes lignes du cours ou l’énoncé d’un exercice au tableau. Cela évite en outre des photocopies multiples.

Interagir sur les documents

Contrairement à un PowerPoint classique, l’utilisation du TBI (https://www.speechi.net/fr/home/tableau-interactif/tableau-blanc-interactif-tactile-fixe/) entraîne une véritable animation du cours. Le formateur laisse davantage les étudiants s’exprimer et participer ; son rôle évolue : il n’est plus seulement un maître d’école dispensant un savoir mais un véritable animateur. Quant aux apprenants, ils reçoivent un enseignement, mais peuvent y prendre part plus facilement. Cette participation active aide à une meilleure compréhension du cours. En s’appliquant davantage, les étudiants ressentent la formation de manière moins ennuyeuse ; cela débouche sur une plus grande efficacité. Ils sont également plus à même d’essayer, de tester des choses. En étant moins passif, la productivité est meilleure. La collaboration et le travail en groupe est aussi facilité et encouragé. Or, cela contribue à faire naître de nouvelles idées.

Garder en mémoire le travail réalisé

Les remarques formulées par les personnes formées sont progressivement écrites sur le TBI. Cela permet également d’enrichir le cours par des informations nouvelles apportées par les étudiants eux-mêmes. Ces annotations successives sont ensuite enregistrées et peuvent être relues par les personnes concernées. Les apprenants n’ont plus nécessairement besoin de prendre des notes, ils se concentrent sur le cours, sur les explications données par le formateur, pour une meilleure vigilance. L’assimilation se fait plus aisément.

Le tableau blanc interactif est par ailleurs très simple à utiliser. Nul besoin d’être un pro en informatique pour s’en servir.