Investir dans l’immobilier : des réductions d’impôts en Loi Duflot

Grâce aux taux immobilier extrêmement bas et aux nouvelles dispositions gouvernementales favorisant l’investissement immobilier comme par exemple le dispositif de loi Duflot, c’est le bon moment pour se lancer dans l’investissement immobilier.

 

Un investissement rentable

Pour augmenter son patrimoine personnel et améliorer ses revenus mensuels, l’investissement immobilier destiné à la location est un moyen économiquement attrayant. En effet, la garantie du règlement des loyers mensuels permettront de rembourser le prêt s’il y en a ou de placer l’argent qui rapportera des intérêts en plus du capital versé. Le dispositif de loi Duflot, instauré en 2013 permet de réduire ses impôts en échange de l’investissement immobilier réalisé. L’objectif pour l’état étant d’augmenter le nombre de logements. En plus de l’avantage fiscal de loi Duflot, certains autres avantages fiscaux acquis avant 2013 sont encore en vigueur et peuvent être cumulées avec la loi Duflot.

Les avantages de la loi Duflot

L’avantage fiscal de loi Duflot se caractérise par une réduction d’impôts égale à 18% du montant investi, étalé sur 9 ans. Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, le logement doit être loué nu pendant une durée minimale de 9 ans. Le locataire ne doit pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire. Aussi, le bien immobilier doit être achevé selon les délais prévus, c’est-à-dire au bout de 30 mois maximum. La déduction des intérêts d’emprunts des revenus fonciers sont cumulables avec l’avantage fiscal de loi Duflot.

Si on additionne la réduction d’impôt dont on bénéficie grâce au dispositif Duflot, la déduction des intérêts d’emprunts lors de revenus fonciers et d’autres avantages fiscaux cumulables avec ces deux avantages, la possibilité d’investir dans l’immobilier locatif devient peu coûteuse, voire très intéressante