Maison

Démoussage de toiture : à quel moment de l’année l’effectuer?

De tous les éléments qui composent une maison, le toit est certainement le plus exposé aux agressions. D’année en année, il subit les variations climatiques et les intempéries. À ce lot s’ajoutent les mousses, les lichens et les débris de végétaux qui s’y déposent. Pour préserver son bon état, il est donc essentiel d’entretenir régulièrement la toiture. C’est d’ailleurs là un gage de sa durabilité et de son esthétique. Le démoussage est la principale tâche à effectuer. Si les arbres sont élagués en hiver, il existe également un moment propice au démoussage du tout. Nous en parlons justement dans les lignes qui suivent.

Quel est l’intérêt de démousser périodiquement sa toiture ?

La toiture remplit une fonction essentielle, car elle nous protège des intempéries. Il est donc crucial d’envisager son entretien. En effet, les dépôts de végétaux sur celle-ci peuvent nuire à son état. Les mousses, les lichens, les débris de végétaux et toutes autres salissures présentes sur sa surface peuvent occasionner des infiltrations massives d’eau. Ainsi, il est nécessaire de nettoyer le toit pour conserver son bon état.

Par ailleurs, le nettoyage du toit offre une meilleure image à la bâtisse. Il est difficile de nier qu’un toit verdâtre nous laisse penser que cette dernière manque d’entretien dans son ensemble. Lorsque le toit est propre, cela n’est pas uniquement agréable à voir. Le nettoyage optimise également la valeur du bien immobilier. Cependant, il est conseillé de le laisser aux soins d’une entreprise de démoussage de toiture pour qu’il soit optimal.

Quelle est la période idéale pour démousser la toiture de sa maison ?

Avant toutes choses, il est nécessaire de démousser une toiture au moins deux fois par an. La fin de l’automne et le début du printemps sont les périodes les plus propices aux travaux de démoussage. Ce choix parait évident. En effet, les feuilles mortes qui tombent sur le toit stimulent le développement des champignons. En le nettoyant trop tôt, nous augmentons ainsi les chances que ces derniers apparaissent. Pourtant, ce n’est pas le cas quand le démoussage est entrepris au cours de la fin de l’automne. C’est ce qu’on appelle communément « démoussage préventif ».

En outre, un démoussage dit « curatif » sera effectué au retour des beaux jours, c’est-à-dire au printemps. En effet, les mousses et les lichens qui ont résisté au froid sont dévoilés après la fonte des neiges. Ces végétaux parasitaires se propagent très vite sous l’effet de la chaleur. En opérant un démoussage du toit en début de printemps, nous empêchons leur prolifération et freinons leur développement. Toutefois, il faut savoir que le démoussage ne sera pas effectif sans l’application d’un traitement hydrofuge. Par ailleurs, le type d’hydrofuge à utiliser variera en fonction des spécificités du revêtement.

Pour terminer, il faut rappeler que le démoussage est une tâche obligatoire. Il faut le réaliser tous les ans. L’idéal est de l’effectuer à la fin de l’automne et au début du printemps. Pour sa mise en œuvre, nous vous conseillons de faire appel à cette entreprise de démoussage dans la Vendée que vous pouvez contacter sur ce site. En effet,  ce professionnel est plus apte à déterminer le type de traitement que nécessite votre toiture. Comme nous l’avons vu, le démoussage ne permet pas uniquement de débarrasser cette structure des différentes salissures qui l’envahissent. Pour qu’il soit effectif, il doit être complété par un traitement hydrofuge pour empêcher la formation et la prolifération des pollutions vertes.