Crédit immobilier : les aides financières pour les jeunes

L’accès à la propriété est de plus en plus difficile pour les jeunes actifs. Des solutions comme le prêt à taux zéro ou le recours aux aides des collectivités territoriales existent pour aider ces jeunes à acquérir une maison.

Faire appel au prêt à taux zéro ou PTZ

Le prêt à taux zéro est un dispositif de l’État qui peut permettre aux jeunes actifs de devenir propriétaire. En effet, cette aide est destinée aux ménages qui disposent d’un revenu annuel estimé à moins de 51 800 € s’il se trouve en région parisienne. Le site Assurément Immobilier dévoile toutes les modalités concernant le prêt à taux zéro. Ce dispositif peut couvrir jusqu’à 40 % de la totalité des dépenses. Par ailleurs, l’intéressé peut jouir d’un amortissement différé. Le remboursement du montant ne débute qu’après 5 ou même 15 ans.

Recourir au prêt action logement

Le prêt action logement peut aussi être une solution pour les jeunes actifs désireux d’acheter une maison. Il s’adresse aux salariés issus d’une entreprise privée avec un effectif de moins de 10 personnes. Ce crédit immobilier permet de profiter d’un taux réduit compris entre 0% et 1 %. La durée d’amortissement est plus longue, allant jusqu’à 20 ans.

Se tourner vers des crédits spécial « jeunes » ou vers les offres régionales

Certaines banques proposent des crédits immobiliers spécialement conçus pour les jeunes. Généralement, ces types de prêts proposent des opportunités variées. Un taux préférentiel, par exemple, peut être présenté par certaines banques. D’autres peuvent proposer un report de mensualité, en cas de besoin. En outre, des aides régionales accordent des crédits intéressants aux jeunes actifs avec des taux préférentiels.